Perles d'Afrique

Perles d'Afrique

chanson pour la paix au mali, avant les cris, chantons ensemble

" Maliko" : le cri du cœur des artistes pour le Mali

Par Zeinabou DICKO - 18/01/2013

Fatoumata Diawara, la sirène de la chanson malienne, plus connue pour son rôle mythique dans "Sia Yatabaré", a mobilisé une quarantaine d'artistes maliens pour chanter pour le Mali en guerre...

En lançant le projet de faire une chanson avec plusieurs artistes maliens dans le cadre du soutien aux peuples maliens, Fatoumata Diawara lance un vrai cri de cœur. La chanson s'intitule « MALIKO » et réunit plusieurs voix maliennes comme Toumani Diabaté, Amadou et Mariam, Oumou Sangaré, Bassékou Kouyaté, Koko Dembélé, Tiken Jah Fakoly etc…. Le lancement a eu lieu ce 17 janvier 2013 au Palais de la culture de Bamako. Le choix de cette date n'est pas fortuit et correspond à l'attaque de Ménaka, le 17 janvier 2012. Ainsi les artistes voulaient que le peuple sache, qu'ils sont bien là pour le Mali et le seront toujours.

    © journaldumali.com
    Fatoumata Diawara chante pour la paix au Mali

Fibre patriotique…

Le message principal véhiculé à travers cette chanson « MALIKO » est de susciter l'esprit patriotique en chacun de nous. Avec une diversité culturelle qui réunit toutes les classes d'âge de la chanson malienne, les artistes n'ont pas manqué de remercier tout particulièrement le Président Français François Hollande qui n'a pas hésité à mettre la force de frappe française dans le but de reconquérir le nord. « Nous avions le devoir de soutenir notre pays, à travers cette chanson. Nous artistes, ne pouvons pas rester indifférents à ce qui se passe au Mali et devons aider à restaurer l'esprit patriotique. L'image du Mali a trop été salie, écornée, alors que nous sommes un grand pays et de grands hommes ».

Pour Master Soumi un rappeur malien qui a participé à la réalisation du Clip : « les artistes n'ont pas de frontières, c'est à eux de sensibiliser le peuple afin qu'ils prennent conscience des choses qui se passent dans leur pays.» Quant à Koko Dembélé, le reggaeman malien, il s'adresse aux politiciens : « Ce n'est plus le moment de nous battre entre nous, il faut plutôt penser à l'avenir de notre pays » Tout au long de cette conférence, les artistes n'ont cessé de lancer un appel aux maliens afin qu'ils s'entendent et s'unissent pour aider le Mali à traverser ces moments difficiles.


 


15/03/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres