Perles d'Afrique

Perles d'Afrique

espoir pour l'afrique? espérons!


Prise de sang pour test HIV, Haïti, décembre 2007 / REUTERS

Un nouvel espoir dans la lutte contre le sida

Un nouveau programme médical devrait aider à mieux traiter et contenir la maladie sur le continent.

Le «test de charge virale» devrait faire des ravages en Afrique… dans la lutte contre le sida. Ce nouveau programme lancé à Abidjan le 13 septembre 2013 aidera à contenir l’épidémie sur le continent,rapporte Le Monde.

Il servira à mesurer l’efficacité des traitements anti-rétroviraux (ARV) administrés aux personnes séropositives ainsi qu’à proposer un dépistage précoce du VIH chez les nourrissons, explique l’article. De cette manière, l’épidémie sera mieux traitée et le patient sera informé sur l’avancée de son traitement, indique le site.

Surtout, ce nouveau programme aura un impact sur la propagation de la maladie sur le continent. Lorsque le traitement est correctement administré, les malades ne peuvent pas contaminer leurs partenaires, note le journal. «Les risques de transmission sont bien moindres quand le virus est stabilisé»,ajoute Philippe Duneton, directeur général adjoint d’Unitaid, interrogé par Le Monde.

Le coût du projet est estimé à 2,8 millions de dollars, ajoute l’article. D’après le quotidien, il est financé par l’initiative de santé mondiale Unitaid, dont les fonds proviennent à 70% d’une taxe minime prélevée sur les billets d'avion.

Le test de charge virale était surtout pratiqué en Europe et aux Etats-Unis, en raison de son coût élevé. Mais la biologiste française Christine Rouzioux l’a adapté au continent africain, révèle l’article. Le test devrait coûter 10 dollars par an pour être accessible aux malades les moins fortunés.

Ce sont en effet plusieurs dizaines de milliers de personnes qui vont bénéficier du programme, dans plusieurs pays africains (Côte d’Ivoire, Burundi, Cameroun, Guinée), souligne le site.

Ce nouveau programme représente un autre symbole d’espoir, après la naissance, en juin 2013,  du millionième bébé africain né en bonne santé alors que sa mère est porteuse du VIH. Selon le quotidien, c’est un pas de plus dans la lutte contre la maladie alors que l’Afrique est toujours frappée par l’épidémie: les 25 pays les plus touchés par le sida sont tous africains, d’après les données de l’Onusida relayées par Le Monde.

Lu sur Le Monde



30/09/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 64 autres membres