Perles d'Afrique

Perles d'Afrique

Notre Dame d'Afrique et le football

Notre Dame du football détrôna Notre Dame d’Afrique !

30 avril 2013, 125ème anniversaire de la campagne antiesclavagiste menée par notre fondateur le cardinal Lavigerie ; un diaporama rosaire/mystère glorieux est programmé dans la basilique. Nous devons assurer la logistique.

Depuis quelques semaines, énergie et temps sont consacrés aux évènements qui doivent nous rassemblée PB/ SB et chrétiens d’Alger sur le thème de cette campagne. Le temps se glisse entre les temps (travail ordinaire, réunions, imprévus). Parfois le souffle coupé, les heures se troublent comme fuyant les 60 minutes qui leur sont réservées, et durent, et durent, et durent…sans jamais être assez longues!

Un de ces grands évènements est arrivé ! 30 avril, le moment des moments, notre jour, celui qui nous convie à Notre Dame d’Afrique, berceau d’une certaine humanité ! Nouvelle course contre la montre. Avalée cette journée de permanence au centre d’écoute migrant, cette réunion avec le directeur pédagogique de la formation d’auxiliaires de vie, cette journée d’accueil à la bibliothèque, cette journée de service communautaire avec les photocopies pour la messe dans 3 jours, cette journée d’étude d’anglais, cette journée de cuisine ! La communauté est dans la voiture qui était tellement salle depuis la descente à Ghardaïa le Week End dernier ! Fallu la laver au pied levé : merci !

Tiens ! Un nouveau sens interdit est né dans la nuit et nous oblige à faire le tour du quartier pour nous entasser avec les autres voitures dans les encombrements d’une veille de finale : le mouloudia contre belouizdad ! ça ne vous dit rien ? et bien ça semble le match de l’année ! Depuis deux jours les klaxons, les couleurs des maillots, les vouvouzuelas, les coiffures plus folles les unes que les autres vertes, rouges et noires selon votre équipe, défilent dans les rues d’Alger provoquant une ambiance festive si vous êtes à pieds ! Mais si vous voulez prendre votre voiture, il faut aussi prendre votre mal en patience ! Nous allons le découvrir à nos dépends !

Une heure et quinze minutes plus tard, emportées par le flot des automobiles coulant lourdement dans la ville et dans ses ruelles, nous nous retrouvions à 500 mètres de chez nous, usant plus du téléphone portable que de l’accélérateur afin de prévenir : « que nous serions en retard.. ; »  « qu’il ne fallait plus nous attendre et changer le programme, il n’y aurait plus de projection… » « que nous arriverions pour la messe… » « que nous renoncions et faisions demi tour ! » ; Notre Dame du football fut sans doute jalouse de notre ferveur coté Afrique !

                Nous nous sommes réunies, à 4 dans notre petite chapelle pour rester en communion avec les chanceux qui arrivèrent à Notre Dame d’Afrique ; profitant seules de nos longues préparations de projection !

                                               Bonne fète à toutes et à tous !

                                                                                              Laurence 1er mai 2013



02/05/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 64 autres membres