Perles d'Afrique

Perles d'Afrique

Première journée internationale de l'Albinisme à Arusha

Un trompettiste commence à s’essouffler mais une foule hilare continue de gesticuler au rythme du clairon. Au cœur de la cohue, le déhanché de Maiko Salali, un albinos d’une vingtaine d’années, provoque l’acclamation du public. Samedi 13 juin, l’ambiance était festive dans les rues d’Arusha pour la première édition de la journée internationale de sensibilisation à l’albinisme.

Votée en novembre 2014 par l’assemblée générale des Nations unies à New York, cette initiative impulsée en partie par le gouvernement tanzanien, la société tanzanienne des albinos (STA) et l’ONG canadienne Sous le même soleil, vise à sensibiliser sur les discriminations dont sont victimes les albinos dans le monde.

En Tanzanie, où 76 albinos ont été tués depuis 2006, ce 13 juin 2015 avait une importance particulière. Après un défilé des délégations de la STA dans le stade Sheikh Amri Abeid Karume d’Arusha, le président tanzanien Jakaya Kikwete, l’ambassadeur canadien Alexandre Lévêque et le représentant des Nations unies en Tanzanie Alvaro Rodriguez, ont prononcé des discours pour rappeler le droit à la dignité des albinos. « Cette journée internationale a été créée par les Nations unies en réponse aux meurtres dont sont victimes les albinos en Tanzanie. L’image de notre pays a été ternie par ces attaques et il est de notre devoir de combattre ces barbaries », a déclaré Jakaya Kikwete.

Stigmatisées et persécutées, les personnes atteintes d’albinisme sont au cœur de croyances qui prêtent à leurs membres des vertus magiques. Dans la région des Grands Lacs, au nord-ouest du pays, des mineurs et des pêcheurs ont recours à la sorcellerie pour se procurer des lotions et des grigris fabriqués avec des organes ou des membres d’albinos afin de s’attirer chance et prospérité.

Une meilleure assistance médicale

Si les associations de défense ont réaffirmé le droit à la dignité des albinos, elles demandent également au gouvernement un accès facilité aux soins. « Cette maladie génétique qui touche un Tanzanien (...)

Lire la suite sur lemonde.fr

Un Tanzanien remporte le prix africain de l’innovation grâce à un filtre à eau
Inscrivez-vous aux newsletters du Monde.fr


16/06/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 64 autres membres