Perles d'Afrique

Perles d'Afrique

Réinstallation, quand vivre est possible. Apprendre.

Ça n’avait pas commencé comme ça….

Ce jour. Après avoir obtenu son ticket d’embarquement, il est allé faire viser son nouveau passeport. Vert clair, même pale, le précieux document  lui ouvrait la porte vers une nouvelle vie, ou vers la vie tout simplement.

A ce moment précis, un homme l’a reconnu.

D’habitude, ce genre d’attitude dans la rue lui valait avances ou insultes, rappel de mauvais moments ou de mauvais traitements, accent sur sa couleur ou mépris. Là, à cette minute, l’homme  devant lui et en lui, a reconnu une vedette de télévision : « c’est lui le chanteur que j’ai vu à la télé ? » paroles en arabe, non démenties par ses amies, au contraire ; et l’homme d’ajouter : « j’en étais sur ! » devant l’apprentie vedette quasi indifférente et comme dans un autre monde, entre deux monde, pas au bout de ses appréhensions …pourtant notre homme, si ce n’est dans ses rêves quotidiens, n’a encore jamais crevé l’écran !

Et il passe son chemin. Le rêve à peine frôlé, à peine entamé…

Il passe d’une vie d’homme traqué, d’insurgé, de REFUGIE, à une autre vie, un mystère non accompagné, un vide, tremplin vers l’inconnu ; chaque minute devient la première : premier pas dans un aéroport, premier billet d’enregistrement, premier contrôle de bagage, première douane aérienne, première salle d’embarquement, premier respect du à sa nouvelle identité, premier sourire vers un homme « normal », un citoyen d’un pays déterminé…et peu importe si sa couleur ne dit pas l’origine de son passeport, puisque déjà elle suggère une identité de star !

Il passe.

Il passe d’un taudis de taules et de briques, d’un appartement vide, un toit par le HCR âprement obtenu, à un siège ergonomique dans un avion. Premier vol aussi. Ou passera-t-il sa première nuit ? Dans un lit confortable ou dans une salle d’attente à Roissy ? Les grèves s’en mêlent et c’est miracle si le seul avion qui mène à Paris, c’est le sien aujourd’hui. Poursuivra-t-il sa course vers la liberté ce soir ou demain ? Tout est incertain sur ce nouveau chemin.

Il passe d’un quartier où les rats grignotent les enfants dans une banlieue d’Alger, à une petite ville de Suède dont il n’arrive pas à retenir le nom. Il y fera froid, mais le gèle qui le saisi à ce moment c’est celui d’une solitude annoncée. Et pourtant, son rêve, c’est celui d’être entouré de personnes qui l’accueillent pour lui, cesser d’être rejeter, d’être pourchassé, de vivre « caché ».

 

Va ! Passe ! Tu ouvriras de nouveaux espaces ! Tu couvriras de nouvelles pages d’une vie qu’il te reste à écrire ; d’une vie qui te forgera autant que tu pourras la construire. La solitude qui t’habite se peuplera de nouveaux visages, de nouvelles rencontres et d’une Présence indicible et pourtant tellement nécessaire. Sans la nommée elle sera là, compagne de route, confidente sur tes chemins de découvertes. La traversée fut longue et elle ne s’arrête pas là. La plus grande distance est au-dedans de toi. Les pays, les déserts et les oueds que tu as foulés de tes pieds imprègnent en toi leur histoire. Les coups reçus et les insultes relevées pétrissent en toi le gout de la victoire ; victoire sur le mal qui faillit t’anéantir parfois ; victoire sur le désespoir qui t’arracha des cris d’alarme.

Il te reste à aimer. Fondation d’éternité.

Il te reste à donner. Pour être en mesure recevoir à ton tour « une mesure bien pleine, débordante ». Humilité et puissance offerte dans l’accueil de ce qui vient de l’autre, se savoir petit et digne à la fois. Recevoir LA vie.

 

Ça n’avait pas commencé comme ça dans ta vie, accepte ce clin d’œil d’aujourd’hui : vedette dans le regard d’un inconnu ; « tu as du prix à mes yeux, et je t’aime » dit le Seigneur en Isaïe. C’est peut-être de lui ce clin d’œil !

 

                Bonne route petit frère !

 

                                                                                                                                                             12/10/10 Laurence



13/10/2010
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres