Perles d'Afrique

Perles d'Afrique

Samedi jaune et samedi bleu, 8 décembre 2018, Paris et Oran

Samedi jaune, samedi bleu

Samedi rouge, samedi doré

 

Deux grandes villes se font face à des milliers de kilomètres.

L’une dans le Nord, ciel gris, atmosphère prise dans les gaz asphyxiants

Foules massées face à face, poings brandit prés à frapper, tous criants

Des slogans de peine, de misère, trop plein de colère du fond de leur être

 

L’autre sous le ciel bleu, le soleil réchauffant l’hiver à venir

Foules assises côte à côte pour célébrer l’histoire partagée

Mains ouvertes vers le ciel tournées, pour recevoir et s’offrir

De leur cœur s’élèvent les silences d’une prière en langues mêlées

 

Paris et Oran en ce 8 décembre  s’affrontent sur le terrain des symboles

L’une à feu et à sang quand l’autre paisible pleure encore ces martyrs

L’autre prise de quelques grimaces dont se joue le soleil d’automne

Attire celle du Nord vers l’hymne de la vie pour que cesse sur l’innocent les tirs !

 

Dans les fumigènes et les automobiles qui brûlent et les jets de pavés

Résonne un appel silencieux et se dresse au loin l’icône qui unit les peuples

Venue de loin, le baiser des bienheureux, ne touche pas la foule apeurée

De la ville des droits de l’Homme, que l’injustice aveugle.

 

Des chants s’élèvent dans le ciel méditerranéen, comme l’encens qui vivifie

Ceux et celles venues de loin se réjouir d’une fraternité patiemment tissée

Ils ont traversé un enfer qui a noué leurs espérances, et éclairé leur esprit

Ils célèbrent aujourd’hui une paix arrachée à la vie, arrachée à l’amitié.

 

Et sur eux l’azur rejoint la mer qui sépare ces deux pays

Ici les habits blancs des célébrants, prêtres et Imams,

Répond aux oubliés de là-bas, frêles gilets jaune pour tout défit

Armée de bleu en réponse provoquant une fureur animale

 

Le chaos du Nord s’engouffre dans la paisible journée méditerranéenne

Un autre miracle direz-vous, ou alors un clin d’œil venu d’ailleurs

La fraternité des peuples, l’égalité des vies reprises, donne au cœur

La liberté d’aimer au-delà des douleurs passées, nouvel Eden !

 

Laurence dec 2018



10/12/2018
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres