Perles d'Afrique

Perles d'Afrique

Souffles fragiles

Souffles fragiles

« Comme un souffle fragile

Ta parole se donne

Comme un vase d’argile

Ton amour nous façonne »

 

Une princesse est née ce matin dans ses mains assurées

Un petit a quitté ce monde de façon prématuré

Deux souffles se croisent, souffle offert, souffles donnés;

Deux mères pleurent l’une heureuse, l’autre effondrée

 

« Ta parole est murmure

Comme un secret d’amour

Ta parole est blessure

Qui nous ouvre le jour »

 

Un cri s’est échappé emplissant  la salle de travail

Cri de vie contre un soupir de douleur qui déchire aux entrailles

Une mère s’ouvre pour laisser un passage

Un corps fripé et mouillé, de son origine se détache ;

 

« Ta  parole est naissance

Comme on sort de prison

Ta parole est semence

Qui promet la moisson »

 

Les blés étaient murs ce jour là dans un pays étranger

De  nouveaux souffles se répandent en langues nouvelles

Chants de liberté d’un garçon nouveau-né

Césarienne obligée d’une pâque éternelle

 

« Ta parole est partage

Comme on coupe du pain

Ta parole est passage

Qui nous dit un chemin »

 

Si la vie côtoie la mort et qu’un petit remplace un autre

Si la mort se fait proche et dans la peine nous conduit

C’est que de chair nous sommes pétries

Et que l’amour qui séduit mène vers le Tout Autre

 

« Comme un souffle fragile

Ta parole se donne

Comme un vase d’argile

Ton amour nous façonne »

 

A Dieu petit Emmanuel, bonjour Princesse !

Bienvenu petit sans nom parce que maman peine encore !

Deux naissances pour un jour dans la migration et la détresse

Et sur les chemins clandestins, une mort.

 

… « Comme un souffle fragile »…

 

13 janvier 2011, hôpital M., pour toi une rude journée, pour moi une leçon d’amitié



13/01/2011
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres