Perles d'Afrique

Perles d'Afrique

Les migrants sont les messagers des injustices sociales comtemporaines


Nous sommes les explorateurs de nouvelles opportunités, messagers des manquements et des disfonctionnements des choix politiques de nos gouvernants, ici, durant le parcours et là-bas.

Partir à l’aventure est considéré comme une quête du droit au travail et à la liberté ; à la vie digne. Une façon de prouver son courage et son intelligence à trouver de quoi nourrir et subvenir aux besoins des siens. Ne pars pas qui veut ; il faut beaucoup de détermination pour penser et entreprendre le voyage. En se disant toujours que si l’autre a réussit ; il faut que je le fasse aussi, et très souvent par tous les moyens.

Ceux qui reviennent au bercail sont perçus comme des héros modernes ; enfants prodiges qui reviennent soulager et changer les conditions de vie des parents et de la communauté. Accéder ainsi à un statut social envié.

Ceux qui résident là-bas participent régulièrement et significativement aux opérations sociales et aux financements des travaux nécessaires de développement ; ils sont alors honorés, adulés toujours cités en exemple que les autres (ceux qui ne sont pas partis) rêvent d’imiter, mieux de surpasser. _ Ainsi se met en place le projet de l’aventure. Faire Comme….

Lorsque même un immigré de passage donne conseils à ses frères et amis sur les conditions de vie là-bas ; on lui répond : Alors qu’est ce que tu fais là-bas, et comment tu gagnes tout cet argent si c’est autant difficile ? Le candidat se demande pourquoi les devanciers durent-ils et comment font-ils pour travailler, gagner l’argent qu’ils ramènent en trophée.

La curiosité n’a d’égale en ampleur que les énergies qu’il déploiera pour atteindre l’autre coté de la mer, les risques et les affres sont sus, connus mais passent sous le silence des drames médiatisés tout le temps.

La connaissance des politiques de circulation, des lois de résidence et des opportunités de travail par les immigrants ; la conscientisation de l’opinion publique ici et là-bas sur le respect des droits des migrants nous paraît propre à relever le niveau de compréhension générale de tous.

Les politiques d’Immigration et d’asile en ouvre entraînent des pratiques inacceptables et justifient toutes les dérives. C’est un traitement inhumain, infligé à ceux et celles qui fuient la pauvreté, les conflits et les persécutions.

En ignorant les causes profondes de leurs migrations et les conséquences de leur retour forcé les lois et les états font perdre aux expulsés leurs droits de sujets, de citoyens. Proclamer l’universalité des lois et valeurs occidentales ; c’est exigé qu’elles s’appliquent à tous, sans distinctions d’origine ou de statut social car l’humanité passe par l’autre.

Le sous-développement est la cause principale de l’émigration ; mais c’est aujourd’hui plus par l’inadéquation et la non- maîtrise dans la mise en œuvre, l’application des programmes et projets de développement que les régions d’Afrique se vident vers les grandes villes et l’Europe, etc.…
expulsesmalienbasta
laurence

un grand merci pour votre réaction. j'espère que beaucoup la liront. Je cotoie chaque jour vos compatriotes et nous essayons ensemble d'améliorer les conditins de vie, de santé, pendant leur séjour dans les pays de transit. courage à tous!

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 64 autres membres